Agir pour les classes citoyennes

L’édito du 27 mai 2015

 Une expérimentation des Classes de Citoyenneté avant fin 2015 ?

Patrick Tesson

Nous approchons du but. Patrick Kanner ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports est très intéressé par notre proposition qui, semble-t-il, recoupe les chantiers lancés lors la réunion interministériel à Matignon du 6 mars dernier, compte rendu intitulé : « Égalité et citoyenneté : la République en actes ».

Son souhait, à ce stade d'étude, serait de lancer une expérimentation des Classes de Citoyenneté sur un premier site, avant une éventuelle généralisation du dispositif (dans six mois ou un an), au vu de l'évaluation de l'expérimentation…

S'agissant des opérateurs possibles, la préférence du ministère – rejoignant là encore notre proposition – est résolument en faveur de l'EPIDE, qui est sous sa tutelle et dont les moyens sont actuellement renforcés avec l'ouverture de deux nouveaux centres. Nathalie Hanet, Directrice Générale que nous avions rencontrée le 10 mars serait favorable à cette idée. Le choix du site, d'un budget minimum et d'un chef de projet sont aussi à l'étude actuellement dans les services du ministre. 

De notre côté, nous sommes invités à prendre contact avec Kenny Jean-Marie représentant à Matignon le ministère de la Ville de la Jeunesse et des Sports et donc en première ligne sur ces questions de citoyenneté.

L'actualité nous « booste » décidément avec les récents rapports demandés par François Hollande et remis le 6 avril par les Présidents des deux Assemblées sur le thème : « Engagement Citoyen et Appartenance Républicaine ». Nous retiendrons celui de Gérard Larcher qui pose clairement en conclusion la finalité du Service Civique et qui met en garde comme nous depuis des années : «le premier écueil à éviter est de faire du Service Civique une simple forme d'emploi au profit de l'insertion socio-professionnelle (…) L'engagement républicain au travers du Service Civique n'a de sens que si sa dimension collective (…) et les actions de formation civique qui l'accompagnent, sont renforcées».
Nous ne pouvons hélas retenir que bien peu de chose du rapport de Claude Bartolone ; il ne dit rien du parcours de citoyenneté et ne fait aucune allusion à la formation citoyenne durant le SC (Service Civique). Il se limite à élargir les missions du SC aux services publics ; il restreint la formation des volontaires à celle du permis de conduire, du BAFA, du secourisme et de la rédaction de Curriculum Vitae, … !

Fort de cette constance des idées du Sénat qui avec Patrick Baudouin (sénateur à l’époque) puis Claude Greff (députée) ont été à l'initiative de la loi de 2010 sur le SC, nous restons optimistes. Au-delà de ce qui pourra se mettre en place dans un avenir proche, nous sommes confiants après notre rencontre du 10 mai avec Hervé Gaymard (député) (à lire ici) : le Service Civique fait consensus chez les grands partis politiques ; les Classes de Citoyenneté viendront tôt ou tard le renforcer.

                                                                                                                                                        Patrick Tesson
                                                                                                                                                             Mai 2015

Voir les autres éditos archivés

Copyright© 2018 Classe de Citoyenneté . Conception/Réalisation : www.jerome-devaux.com