Agir pour les classes citoyennes

Formation civique et citoyenne

Formation Civique et citoyenne

Document en cours d'élaboration…

 Organisation pédagogique

  Rigueur dans la démarche, souplesse dans la pédagogie

 L'Académie Républicaine

Les Académies Républicaines sont architecturalement conçues pour les Classes de Citoyenneté avec une agora centrale, lieu naturel de rassemblement et de rencontres. Les salles de classe et de réunion sont distribuées autour de cette agora, ainsi qu'un centre de documentation, des espaces d'exposition, un auditorium, un gymnase etc…

Management

Le directeur a la responsabilité pédagogique, administrative, logistique.

Le directeur adjoint - responsable pédagogique du centre a l'expérience de l'animation de groupe et de la gestion par objectifs :

  • Il manage l'équipe d'animateurs-coach et celle des "experts"
  • Il gère les contacts avec les invités extérieurs (grands témoins de la réserve citoyenne, personnalités, …)
  • Il assiste ou remplace le directeur.

Cadrage de la formation

Un environnement délimité, protecteur, permettant l'expression de la liberté, de l'égalité, de la fraternité et de la laïcité

Le lieu, la durée de la formation, et un cadre de fonctionnement précis (ex : respect des horaires, participation aux activités, respect des personnes ...) délimitent une 'tranche de vie' particulière sur 10 jours dont le Volontaire se souviendra :

  • en retrait de ses activités habituelles,
  • en internat qui limite les contacts avec l'extérieur,
  • concentré pour atteindre les objectifs visés.

A l'intérieur de ce cadre, il est libre d'agir, sur un plan d'égalité et dans la convivialité …

Chaque moment de vie durant les 10 jours est prétexte à mettre en œuvre les valeurs de la République citoyenne.

Les évaluations diverses (individuelles ou collectives) prennent en compte cette dimension.

 Des règles

"L'on s'écoutera parler les uns les autres avec douceur et respect, sans faire paraître jamais de mépris pour ce qui sera dit dans l'assemblée. L'on ne s'étudiera point à se contredire, mais seulement à rechercher la vérité." (Descartes) - Extrait du Projet de règlement remis le 1er février 1650 à la reine Christine de Suède, qui voulait établir une Académie de savants à Stockholm.

La vie en communauté exige un minimum de discipline. Elle concerne :

  • Le respect des horaires,
  • Le respect des autres,
  • Le respect des biens communs et de l'environnement.

On profite de ces 10 jours pour ancrer l'idée qu'en démocratie on a des droits et des devoirs.

On veille à ce que ces règles ne soient pas plus contraignantes que ce qui est nécessaire, pour que le Volontaire se sente libre de penser, d'agir et d'évoluer.

Les informations sur le déroulé de la formation, de l'hébergement ainsi que les conditions de vie et exigences diverses sont notées dans le livret d'accueil distribué lors de l'inscription. (ex : port du voile ou tout objet religieux ostensible interdit, repas avec un menu de "remplacement" (?), …)

Des pénalités

Chaque Volontaire bénéficie d'un "carnet à points" qui sous-tend qu'il a le droit à l'erreur, mais qu'une faute surtout si elle se répète ne peut être acceptée par la collectivité.

Le nombre de points attribués au départ peut être valorisé par un "haut fait" ou diminué en cas de manquement.

En cas de manquement, il reçoit un rappel à l'ordre de la part d'un responsable du centre. Ce manquement est noté et se traduit par le retrait d'un ou plusieurs points.

Lorsqu'il n'a plus de point, le volontaire a le choix entre un rachat de ses points (forme à définir) et l'exclusion (décision conjointe avec l'organisme d'accueil). Ce carnet est détruit en fin de formation.

Un challenge pour l'autonomie

  • La formation est présentée au Volontaire comme un challenge : en 10 jours, il va chercher à acquérir de nouvelles compétences ciblées sur des objectifs précis de connaissances, de techniques, de développement personnel (attitudes).
  • Si l'on définit l'adulte comme un être autonome, capable de vivre en interdépendance avec les autres et son environnement, on peut considérer de manière générale que le Volontaire est un jeune adulte qui peut encore largement développer son autonomie et renforcer son assise par rapport aux autres et au monde.
  • Tout, dans l'environnement de formation proposé, vise à cette prise en charge de lui-même par le Volontaire et de son attention aux autres : sa progression, la pédagogie utilisée, ….

 Développer un esprit de "Promo" pour faciliter les contacts ultérieurs entre eux et d'éventuels regroupements et suivis. (par exemple en se trouvant un nom, en facilitant l'échange des adresses, en rejoignant l'association (à créer) des "anciens" des Classes de Citoyenneté).

 Ambiance générale recherchée : studieuse, ludique, festive, conviviale, respect, rigueur, souplesse, brassage …

Le brassage souhaité est facilité par les moments et les lieux qui ponctuent les journées. Le volontaire peut se retrouver avec sa classe (toujours les mêmes personnes), en atelier (avec des personnes différentes), en promo (avec l'ensemble des Volontaires).

En Classe :

  • La classe est le groupe permanent dans lequel 18 à 20 Volontaires-apprenants se retrouvent autour d'activités proposées par l'animateur-coach.
  • Elle est constituée sur les critères d'hétérogénéité (niveaux d'étude, organismes d'accueil, …).
  • Elle est sous la responsabilité d'un animateur-coach.
  • Elle est représentée par deux délégués-médiateurs élus à la suite des présentations le 1er jour, chargés de recevoir les doléances du groupe-classe et de les transmettre à l'encadrement, mais aussi de contribuer à gérer les conflits pendant les jours 1 à 5. Une nouvelle élection a lieu pour les jours 6 à 10.
  • D'autres rôles peuvent être définis pour accomplir des "services" utiles dans la vie du groupe.
  • L'animateur-coach est un formateur accompli qui a au moins trois ans d'expérience dans le métier :
    • il pratique couramment le travail par objectifs,
    • il sait gérer un groupe (concilier objectifs collectifs et individuels) ; il pratique l'accompagnement individuel (coaching), et fait la différence avec l'enseignement traditionnel,
    • il encourage l'autonomie et développe l'esprit critique chez l'apprenant,
    • il détecte et gère variations d'humeur et conflits, souvent exacerbés en situation de vase clos,
    • il utilise des méthodes pédagogiques variées,
    • il reste calme et gère son stress quoiqu'il arrive.
  • Types d'activité, méthodes , outils :
    • Cours visant à atteindre un objectif précis.
    • Débat précédé du court exposé d'un volontaires, sur un thème imposé, ou décidé en groupe.
    • Jeux sérieux, mise en situation, simulation.
    • Auto formation sur des programmes en ligne.
    • Préparation de missions individuelles ou d'équipe (ex : enquête à mener auprès des autres volontaires sur un thème défini, …).
    • Mise en commun (échanges, …).
    • Evaluation de l'atteinte des objectifs collectifs et individuels (ex : le point en début de journée, quiz, …).
    • On encourage l'utilisation d'applications sur mobiles qui permettent d'informer les autres d'une demande, d'une offre, de publier des résultats, des comptes rendus …
    • Journal : on incite, en en donnant une trame, à tenir un carnet de bord / journal : "ce que j'ai fait", "ce que j'ai appris", "ce que j'en retiens pour mon expérience personnelle", "ce que je vais mettre en application", …
  • Programme
    • Il est le même pour chaque classe. Tout le monde suit le même type d'activité au même moment.
    • L'animateur reçoit une trame d'animation avec des supports multimédias qu'il peut adapter en fonction de son groupe, mais il vise à atteindre les objectifs fixés.

En Atelier :

  • L'atelier est un groupe temporaire d'apprentissage constitué de 6 à 12 Volontaires-apprenants venant des différentes classes et accessible sur inscription.
  • L'apprentissage est centré sur un thème précis.
  • Chaque item du référentiel peut faire l'objet d'un atelier. On opère une sélection de thèmes, en fonction de l'actualité, de la présence possible d'un expert ou d'un "grand témoin" sur ce thème, … .
  • Il peut comporter une partie théorique, mais il doit déboucher sur des applications pratiques, avec un entrainement.
  • La plupart des ateliers sont obligatoires, certains peuvent cependant être facultatifs.
  • Dans la mesure du possible, on tient compte des choix indiqués par le Volontaire-apprenant, établis en fonction de ses propres objectifs (ordre de priorité).
  • Les ateliers d'une durée d'une heure sont pris en charge par un spécialiste ou un "grand témoin", expert du thème proposé. Cet expert n'est a priori pas formateur de métier. Il doit cependant avoir le gout de transmettre à autrui. Il peut, si nécessaire, se faire aider par un formateur qui le secondera pour l'animation du groupe.
  • Il reçoit du responsable pédagogique une commande précise (objectifs à atteindre par les participants).
  • Il présente une trame de son intervention à la direction pour validation.
  • Selon le thème proposé, il rédige une fiche résumé ou un mode d'emploi de ce qu'il faut retenir de son atelier pour la remettre aux participants.

 En promo :

Les occasions de se retrouver en promo sont nombreuses :  temps libres, repas, soirées, …

  • Les soirées sont pour la plupart, prises en charge par des groupes de Volontaires.
  • Elles sont un moment privilégié pour accueillir des "grands témoins".

Démarche par objectifs

  • Classes et ateliers visent toujours à atteindre des objectifs pédagogiques précis en termes de savoir, savoir-faire (technique) ou savoir être (attitudes).
  • Les objectifs de formation concernent tous les Volontaires, même si on peut à l'occasion, distinguer différents niveaux de compétences (initiation, base, expertise).
  • Les Volontaires sont également invités à se fixer des objectifs personnels qu'ils s'efforcent d'atteindre au travers des différentes activités :" À l'issue de ces 10 jours, je dois absolument réussir à ….". Ils sont encouragés (aidés) par les animateurs-coach qui les accompagnent dans cette démarche.
  • Les activités peuvent être :
    • individuelles, menées en petits groupes, en grands groupes,
    • à des moments bien précis, pour tous,
    • ou pendant les moments de "Libre activité" :
      • La libre activité repose sur un choix du Volontaire, parmi des activités proposées ou non.
      • Il va particulièrement utiliser ces moments pour atteindre ses objectifs personnels.

Le Volontaire-apprenant au centre de la formation

  • Responsabilité et prise en charge de soi:
    • Chacun est amené à agir pour lui-même et pour les autres.
      Temps libres et temps de "libre activité" sont particulièrement propices.
    • Cela peut prendre de multiplies formes dans un cadre déjà prévu ou à créer. Exemples :
      • Il définit ses objectifs personnels
      • Il choisit ses ateliers facultatifs, il organise une soirée, se fixe un challenge (individuel ou collectif).
      • Il définit et réalise une performance, une action individuelle ou collective dans les 10 jours, qui nécessitent un effort particulier et entrainent une reconnaissance par les autres.
      • Il prend des initiatives pour … ou la responsabilité de …
      • Il a l'initiative des prises de RV individuels avec son coach et dispose d'un crédit de deux ou trois heures d'entretien particulier sur les 10 jours.
      • Il a des ressources à sa disposition : la documentation remise, Internet, l'animateur-coach, les experts, les autres volontaires, le centre de documentation …
      • et des outils de suivi : des quiz et outils d'évaluation, un journal de bord, des supports divers …
  • Droit de ne pas savoir et droit à l'erreur. L'animateur-coach est là pour l'accompagner dans sa progression (l'énergie dépensée pour cette aide ne devant jamais dépasser pour le coach 50% de l'effort à fournir).
  • Reconnaissance :
    • Toutes les occasions sont bonnes pour que le Volontaire se sente "reconnu" au cours de ces 10 jours pour ce qu'il est et ce qu'il fait.
    • On l'encourage à progresser et à reculer ses limites.
    • Bien entendu, on l'informe aussi nettement de ce qui ne convient pas dans ce qu'il dit et fait.
  • Projection dans le futur
    • Chaque activité de formation se termine par une incitation à se projeter dans le futur : "A l'issue de ces 10 jours, je décide concrètement de … ")
  • Temps libre-activité
    Le Volontaire dispose d'un temps-libre important, mais un temps-libre actif (il peut choisir de ne rien faire, mais toute passivité avérée et chronique est confrontée).
    Des activités sportives et artistiques sont encouragées, sous la forme d'ateliers ou autres. Exemples :
    • Chant (options) :
      •  Participation sur inscription à une chorale. Un concert est donné le 9ème soir.
      •  Chaque classe apprend 3 chants imposés + un en libre choix.
      •  La classe entière est concernée, ou elle délègue un petit groupe.
      •  Un concours interclasse est organisé pour applaudir les meilleurs, lors de la soirée 4 "jeux télévisés".
      •  Concert par les meilleurs lors de la dernière soirée avec des paroles réécrite, avec reprise par l'ensemble qui devient le chant de la promo (enregistré et disponible sur le site Internet).
    • Sport :
      • Un Gymnase est à disposition 16 h/ 24. Un responsable est présent à certaines heures. Le Volontaire peut s'y rendre à ses heures libres (ex : de 6h30 à 8h15 le matin, au moment du déjeuner, pendant les temps de libre activité, …)
      • Une compétition interclasses peut être organisée le 9ème jour du type "la tête et les jambes", mêlant le collectif (football ou autre), l'individuel (tir à l'arc, …) et l'intellect.
      • Un parcours-orientation dans les environs est organisé lors d'une soirée avec possibilité de s'entraîner préalablement au cours d'un atelier.

      • Expression corporelle – Théâtre –

      • Dessin / peinture (réalisation d'une fresque) …
       
       

 

 

Formation civique et citoyenne (premier programme type élaboré en 2011 )


Préambule :
Il appartient à l'Agence du Service Civique de définir un référentiel pour une formation civique et citoyenne.
Cette fiche a été rédigée par nos soins en juillet 2011 (!) dans l'attente de la publication d'un référentiel. Elle est donnée ici pour mémoire.

Le référentiel est maintenant à disposition des organismes d'accueil par une note de l'Agence du Service Civique relative au décret n° 2012-310 du 6 mars 2012 relatif à l'aide versée aux organismes d'accueil de jeunes en service civique pour l'organisation de la formation civique et citoyenne.



Objet de la formation :

  • Développer la solidarité et nourrir l'appartenance à la Nation et à l'Europe.
  • Préparer un engagement et prendre conscience de l'enjeu de cet engagement.

Public visé :

  • Principalement les jeunes effectuant un "engagement de service civique" (apportant un concours personnel et temporaire à la communauté nationale dans le cadre d'une mission d'intérêt général).
  • mais aussi toute personne qui à un titre ou à un autre peut être concernée, pour exemple : épidiens, émigrés en passe de nationalisation, jeune en rupture scolaire, participants aux ONG ou aux chantiers de jeunes...

Animation :

  • Formateurs : enseignants (histoire, philosophie, sciences humaines), experts, membres Éducation et/ou politiques et/ou élus locaux.

Modalités :

  • Groupes de 18 personnes pour permettre des travaux de sous-groupes de 3, 6, 9 personnes
  • Lieu : en résidentiel dans l'un des cinq centres de formation régionaux
  • Durée : 10 jours (lundi 10h au mercredi de la semaine suivante 16h).
  • Horaires : Le rythme d'activité est soutenu (horaires 8h à 20h), cependant des temps libres individuels sont réservés (ex : 30 mn avant et après les repas). Le samedi et dimanche (ou quatre demi-journées) sont consacrés à d'autres activités (sport, découverte de la région combréenne, encadrement ou participation lors de manifestations locales, ...) permettant de mettre en œuvre certaines notions abordées de manière théorique...

Objectifs pédagogiques :

  • 1er Niveau (plutôt théorique) : Savoir, Découvrir, donc apprendre, acquérir des notions
  • 2e Niveau (plutôt pratique) : Savoir faire, donc appliquer, mettre en œuvre, utiliser

 

Contenus envisageables

 
(à l’issue de la formation, être capable de …)

* La France : un pays, des valeurs communes

  • Histoire(s) de France,
  • Comment naît une Nation,
  • Mémoire d'une nation…
  • La Constitution, la Loi
  • Fonctionnement des institutions publiques, locales, nationales.

   L'Europe : une entité en construction de 27 pays avec des valeurs et des aspirations à concilier.

Connaissances à acquérir (A définir)

 

Qu'est-ce qu'être citoyen ?

Droits et devoirs du citoyen.

Donner la définition (savoir).

Avoir un engagement citoyen : comment prendre en charge des activités solidaires (savoir faire).

Vouloir acquérir des connaissances...

* L’apprentissage des valeurs de la République : Liberté, Égalité, Fraternité :

 

* Donner une définition de ces trois valeurs et savoir comment les décliner au quotidien :

  • trouver un épanouissement personnel ;
  • lutter contre les discriminations ;
  • vivre-ensemble.

La paix et la nécessité de défense

  • Rappel du rôle et de l'engagement des générations précédentes (anciens combattants, résistants, ...)

 Les institutions et pratiques de la citoyenneté.

   La solidarité internationale,

Connaissances à acquérir (A définir)

La laïcité, fondement de la société française qui permet le Respect  et la Tolérance :

  • respect de l’autre et de sa sexualité, de son handicap physique ou mental, de sa religion. 
  • diversité culturelle,
  • droit des femmes, droit des enfants, droit des autochtones...

Connaissances à acquérir (à définir)

Mettre en œuvre au quotidien ces valeurs dans le cadre de l'engagement de service civique et au-delà :

  • accepter les règles communes,
  • accepter les différences : travailler en équipe, avec des personnes d’origines et de formations différentes.

Violence et non violence au quotidien (économie, environnement, famille, travail...)

 

Connaissances à acquérir (à définir)

Reconnaître les situations

Utiliser les techniques non violentes 
(médiation, ...)

Outils pour agir sur le terrain
Ce point n'est pas un chapitre supplémentaire de la formation ; les objectifs pédagogiques ci-contre sont visés de manière transversale et plutôt inductive. 

Autrement dit on utilise les divers exercices et entrainement des chapitres ci-dessus pour aborder les éléments ci-contre au cours de l'analyse des résultats de ces exercices et entrainement.  Par exemple, l'apprenant aura eu l'occasion au cours d'une étude de cas de mener une réunion avec son équipe ; l'animateur, lors de l'évaluation de cet exercice (débriefing), analysera aussi la manière dont le jeune aura mené les débats, et fera émerger les principes de base de l'animation d'une réunion ; avec la consigne de mettre en application ces principes lors des exercices suivants.

Communiquer avec son entourage et savoir repérer ce qui facilite ou entrave la communication.

  • Se positionner Gagnant/Gagnant avec son interlocuteur (compétition, coopération).
  • Être un bon émetteur. / un bon récepteur..
  • S'affirmer et promouvoir ses idées tout en respectant l'autre et ses convictions (Formuler une demande, un refus, un mécontentement une critique, un reproche, un compliment, exprimer un désaccord...).
  • Savoir négocier pour trouver une solution qui convienne à chaque partenaire...
  • Conduire une réunion, et pour cela savoir :
    • Distinguer différents types de réunions
    • Préparer la réunion.
    • Mener la réunion.


Supports pédagogiques :

  • Exposés d'experts, débats,
  • Mini-dossiers (personnel et en sous-groupes) à préparer et à présenter,
  • Études de cas théoriques, mises en situations pratiques,
  • Évaluations individuelles et collectives,
  • (ex : nos comportements entre nous, ici et maintenant sont-ils "citoyens" ?, ...).
  • Les volontaires participent à l'organisation de la vie commune (animation des soirées, organisation de tournois sportifs, ...) : entrainement à se prendre en charge et obligation de prendre des responsabilités, en lien éventuel avec l'activité des organismes qui les envoient (ex : environnement : sensibiliser au tri des déchets et aux économies d'énergie, culture et loisirs : organisation de la dernière soirée,...).
Copyright© 2017 Classe de Citoyenneté . Conception/Réalisation : www.jerome-devaux.com